Vitamine C, vedette de l’hiver mais pas que…

Anti-oxydante majeure, la vitamine C (ou acide L-ascorbique) est une vitamine hydrosoluble (qui se dissout dans l’eau). Elle est principalement connue pour son rôle dans le renforcement du système immunitaire, plus précisément dans la fabrication des lymphocytes T en charge de détruire les cellules infectées. Elle intervient également dans de nombreuses autres fonctions métaboliques de l’organisme.

– Elle aide le foie dans sa fonction de détoxification, atténue les réactions allergiques.
– Grâce à son pouvoir anti-oxydant, elle est l’amie de la peau : elle combat les radicaux libres (pollutions, tabac, UV) et lutte contre les agressions et le vieillissement des cellules.
– La vitamine C intervient également dans la fabrication du collagène, constituant majeur de la peau, des ligaments et des cartilages.
– Elle permet une meilleure assimilation du fer. Il est donc conseillé de la prendre en même temps que le fer quand il y a supplémentation.

L’organisme ne peut pas la fabriquer. Il est nécessaire de l’apporter quotidiennement grâce à l’alimentation (110 mg/jour). Une carence prolongée peut entraîner le scorbut, une maladie courante chez les marins au XVIIIème  siècle qui partaient en mer pour de longues périodes et n’avaient pas accès aux fruits et légumes frais, riches en vitamine C. Le scorbut entraîne le déchaussement des dents, des hémorragies pouvant mener au décès de la personne.

De nos jours, une alimentation saine permet d’avoir un taux normal de vitamine C. Elle se trouve dans tous les fruits et légumes. Certains en contiennent davantage comme l’acérola, la goyave, le cassis, le cynorrhodon, les kiwis, les agrumes, le persil, le cresson, le poivron, le chou frisé, le brocoli, le radis noir…

Pour en profiter de manière optimale, il est préférable de choisir des produits frais et biologiques qui ont une valeur nutritionnelle plus importante (plus riches en vitamines et non pollués). La vitamine C étant détruite à partir de 60°, mieux vaut consommer ces aliments crus ou cuits à basse température (vapeur, cuisson lente, à l’étouffée).

En cas de fatigue, d’infections répétées, il est primordial de mettre ces aliments au menu de tous les jours. Il est parfois utile de donner un coup de pouce à l’organisme en supplémentant en vitamine C. Dans ce cas, il est essentiel de choisir des suppléments naturels sans additifs chimiques qui seront davantage assimilables par l’organisme.

Hiver, froid, humidité, virus, le corps a fort à faire pour lutter contre toutes ces agressions. Le système immunitaire est sur la première ligne de front pour nous protéger.